coup de projecteur

 

 COUP DE PROJECTEUR
  FELIX ET MEIRA

MARDI 17 MARS 21H00 

Felix et meiraDrame de Vincent Garenq
en VOST
(1H46)

Comment vous persuader de vous déplacer pour ce très beau film, Félix et Meira ?

L’histoire tout d’abord, celle d’un amour impossible entre deux êtres que tout oppose à priori. Meira est l’épouse d’un juif hassidique dont la vie est réglée par des codes ancestraux qu’elle a sûrement acceptés en son temps mais qui l’étouffent ( ne pas écouter de la musique, ne pas porter de jeans, porter une perruque). Félix est son contraire : sa vie est  libre, c’est un oisif content de l’être et dont la seule préoccupation semble être de dépenser la fortune de son père qui d’ailleurs vient de mourir. Néanmoins on sent chez ce personnage qui vient de perdre ce père plutôt détesté, un grand désarroi.

Le réalisateur canadien , Maxime Giroux, qui a obtenu le prix  du meilleur film canadien au festival de Toronto explique qu’il a longtemps vécu dans le quartier du Mile End à Montréal où vit une grande communauté juive hassidique et que son film est né aussi du désir de connaître cette communauté. Mais néanmoins, ne vous attendez pas à voir un documentaire, ni même un film à charge sur cette communauté.

Vous verrez plutôt la naissance d’un amour incertain filmé d’une manière très délicate et très sensible, qui laisse la part belle à une très grande tolérance, la lente évolution d’une femme et d’un homme, tous deux prisonniers de leur état, la peinture de personnages respectueux.

Bref, un très beau film que nous vous recommandons.

NB

 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau